top of page

Le chien obéit moins à une femme




Il est vrai que le chien interprétera plus une voix grave en colère comme une punition et une voix aiguë comme un cri de détresse.

De plus un fort gabarit (qui n’est pas non plus le seul apanage des hommes) impose plus facilement le respect.


Mais la dominance n’est pas une question de force.

Il faut s’assurer la position dominante par rapport à son chien en mangeant avant lui ou en ne le laissant pas se vautrer sur tous les fauteuils par exemple.



  • FAUX

1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page