top of page

Mon chat et les médicaments : comment ruser ?

Administrer un médicament à son chat est loin d’être une tâche facile. Voici quelques idées pour vous aider à accomplir cette mission, qui peut parfois sembler quasi-impossible !

Oui, vous le savez, donner un médicament à un chat demande une certaine préparation… et un esprit stratégique. Vous avez besoin d’aide ? Voici le plan d’attaque :





Règle n°1 : immobiliser l’individu

Inutile de proposer un médicament à votre chat comme vous lui proposez des croquettes.

Il n’est pas dupe et vous le savez bien ! Installezvous confortablement, placez votre chat sur vos genoux ou sur une table et maintenez fermement (sans lui faire mal bien sûr) sa tête à une main (la gauche si vous êtes droitier, la droite si vous êtes gaucher, afin de laisser votre main la plus habile gérer la suite des opérations).

Faites pivoter la tête vers le haut pour obliger votre matou à ouvrir la bouche.


Règle n°2 : agir vite et sans peur

Placez le comprimé au fond de la gorgedu chat.

N’hésitez pas à pousser avec un doigt.

Cette action déclenchera le réflexe de déglutition et aidera votre animal à avaler le médicament.

Une fois que le médicament est passé, fermez-lui rapidement la bouche.

N’ayez pas peur de le blesser : le chat possède un oesophage plutôt large et une trachée qui se referme rapidement en cas de contact, évitant ainsi les fausses routes.

Pour administrer un médicament sous forme liquide, utilisez la pipette fournie avec le traitement ou une seringue (sans aiguille évidemment).

Faites couler le liquide doucement, entre l’intérieur de la joue et la mâchoire, pour permettre au chat de déglutir et d’avaler par petites quantités.

Prenez votre temps pour éviter que le liquide ne se dirige vers la trachée, ce qui pourrait provoquer un étouffement ou des infections pulmonaires.






Règle n°3 : ne pas se fier à l’adversaire

Ne quittez pas votre chat des yeux pendant quelques minutes pour surveiller qu’il ne recrache pas son traitement.

Vos efforts seraient alors réduits à néant, et votre chat ne pourrait pas être soigné correctement…


Règle n°4 : ne jamais partir vainqueur

Tout s’est bien passé pour ce premier jourde traitement ? Bravo ! Mais attention aux jours suivants. Vous l’avez eu par surprise… c’est un fait.

Mais votre chat vous attend désormais au tournant. Pour éviter qu’il ne se méfie, évitez de donner le médicament à heure fixe (si possible) et récompensez votre chat en lui offrant une petite friandise.

Si vos tentatives restent vaines, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire. Il pourra vous montrer comment vous y prendre ou vous prescrire, si elles existent, d’autres formes de médicaments que votre chat accepterait mieux…

0 vue0 commentaire

Комментарии


bottom of page